Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Votre email





 selectionner
Lire aussi | Détail article
Femmes et sports - Une section handihockey à Besançon
Femmes et sports - Une section handihockey à Besançon
Une section handihockey à Besançon
188
Recherchez une annonce  
Pour consulter les annonces,
cliquez sur un onglet rouge.
 
Les dirigeantes sportives étant minoritaires, en trouver trois autour du même projet relève de l’exceptionnel. Viviane Beltramelli, Natacha Colard et Bénédicte Leclerc sont respectivement présidentes du comité régional du sport adapté, du comité régional handisport et du Besançon Doubs hockey club. Leur dynamisme leur a valu d’être récompensées par «femmes et sports» l’an dernier. Un prix pour encourager la création d’une section de handihockey ouvertes à la fois aux handicapés moteur et mentaux et aux valides. Ces derniers participent dans les mêmes conditions, en se servant de «hockey-luges» spécifiquement adaptées à une pratique autonome. «On tenait à cette idée d’autonomie des personnes handicapées relate Nathalie Colard. Et ces luges permettent de gommer les différences. C’est là que la mixité et la diversité prennent leur sens». Le projet a séduit : outre «femmes et sports», le Conseil régional, le Conseil général, l’association «le Soleil brille pour tout le monde», Décathlon, EDF et la Ville de Besançon ont apporté leur appui.
Le cas est assez unique en France. En sport adapté (c’est-à-dire pour les handicapés mentaux), elles n’ont pas trouvé d’équivalent. En handisport (pour les handicapés physiques), seulement quelques clubs comme Cholet, Grenoble ou Clermont-Ferrand. Mais les deux derniers ne sont affiliés à aucune fédération. La section franc-comtoise a effectué son premier déplacement à Cholet il y a quelques jours. «Un souvenir qui restera exceptionnel» se réjouit Natacha Colard. Seul bémol, le club de Cholet n’incluait qu’une seule personne handicapée. à Besançon, ils sont une demi-douzaine à se retrouver tous les samedis matins, patinoire La Fayette, avec des entraîneurs formés au handicap. «Les débuts sont encourageants, on espère mettre en place un petit tournoi l’année prochaine, et pourquoi pas une compétition». Mais pour le moment, c’est surtout à l’étranger que se trouvent des projets proches. La section a été contactée pour un stage à Turin et une visite au Canada est dans les têtes : «c’est à la fois le berceau du hockey et un pays en avance sur le plan du handicap».

Stéphane Paris

Contacts : Comité régional handisport de Franche-Comté, 03 81 51 63 22 ; comité régional du sport adapté, 06 79 25 01 50.

  VOIR LES COMMENTAIRES [0] 
  LAISSER UN COMMENTAIRE
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? INFOS LÉGALES CONTACT VERSION MOBILE  
site internet réalisé par Amenothès Conception