Le réseau Information jeunesse vous accueille près de chez vous
Votre email





 selectionner
Citoyenneté | Alcool, drogues, médicaments
Alcool, drogues, médicaments
204
Recherchez une annonce  
Pour consulter les annonces,
cliquez sur un onglet rouge.
 
   
Doses d'alcool et baisse du taux
Le cannabis
Les autres substances
Boire quand même !
Traumatisme et vie après l'accident
Livret d'info
Les substances psychoactives ont un effet immédiat sur les perceptions, l'humeur et le comportement. Pour toutes ces raisons, leur usage est réglementé (alcool, tabac, médicaments...) ou interdit (cannabis, héroïne, cocaïne, ecstasy...).
Doses d'alcool et baisse du taux
 

Petits rappels sur l'alcool et ses effets.

Les doses par type d'alcool
10 cl de vin à 12° = 3 cl de whisky à 40° = 25 cl de bière à 5° = 8 cl d'apéritif à 16° = 10 g d'alcool pur = 0,25 g d'alcool par litre de sang.
Ceci correspond à des "doses bar" servies dans les débits de boisson, les doses que l'on sert chez soi et entre amis peuvent parfois correspondre à un taux égal voir supérieur à 0,50 g pour un seul verre.

Attention aux modes de consommation suivants
Les prémix (alcool + soda ou le sucre prédomine et masque l'alcool) : un verre de prémix = un verre de 3 cl de whisky à 40°.
Les schooters ou shots : alcool ou cocktail servis en petits verres, bus en nombre d'un coup sec.
Le binge drinking ou alcool défonce, consommation excessive de grandes quantités d'alcool en peu de temps.
Estimer sa consommation d'alcool.

La baisse du taux d'alcoolémie
L'alcool est absorbé par l'organisme en une demi-heure à jeun et en une heure au cours d'un repas, il est important de prendre en compte ces temps de latence en cas d'auto-contrôle.
Le taux d'alcoolémie diminue en moyenne de 0,10 à 0,15 g par heure, une personne dont le taux est de 1,50 g d'alcool par litre de sang, mettra en moyenne 10 heures pour revenir au taux 0.
Aucune recette soit disant magique ne permet d'éliminer l'alcool plus rapidement, en effet c'est le foie qui se charge à hauteur de 95% d'éliminer l'alcool présent dans le sang.

Alcool et risque routier
L'alcool contient un principe actif l'éthanol, c'est un psycho-actif qui a un effet sur le cerveau. Il modifie donc le comportement, plus particulièrement celui du conducteur.
L'alcool est le premier facteur des accidents mortels en France, mais également dans notre région.
0,50 g = risque d'accident x 2 - 0,80g = risque d'accident x 10.

Les effets sur la conduite
Diminution du champ visuel (danger aux intersections)
Modification de la perception des distances (risque lors des dépassements)
Augmentation du temps de réaction d'une ½ seconde dés le premier verre = 0,20 g/l de sang
Augmentation de la sensibilité à l'éblouissement
Diminution de la vigilance et de la résistance à la fatigue (tendance à l'endormissement)
Sous évaluation des risques et tendance à une prise de risque inconsidérée

Donc, pour conduire le seul taux recherché sera le taux 0 (responsabilité envers soi-même, ses passagers et les autres usagers), sachant qu'il est interdit de conduire avec un taux d’alcool égal ou supérieur à 0,50 g par litre de sang (0,20 g pour les permis probatoires).

Plus d'infos sur la réglementation et les sanctions.


Haut
Le cannabis
 

C'est une substance illicite, qui contient un principe actif le THC (tétrahydrocannabinol) psycho-actif qui produit un effet sur le cerveau, il modifie le comportement du fumeur et plus particulièrement le comportement au volant.

Plus d'infos sur le cannabis et ses effets, sur ce que dit la loi.

Les effets sur la conduite
Le contrôle de la trajectoire devient plus difficile
La coordination des gestes est moins bonne
La perception visuelle est modifiée
La prise de risque augmente
Le temps de réaction est accru
L'adaptation du conducteur à une situation inattendue est mauvaise (difficulté d'appréciation de l'espace temps)

Niveau de risque
cannabis seul = risque d'accident x 2
cannabis + alcool = risque d'accident x 15

Haut
Les autres substances
 

De nombreuses substances sont incompatibles avec la conduite, celles dont la consommation est interdite cocaïne, ecstasy ou MDMA, héroïne... et celles qui font l'objet d'une prescription, les médicaments psychoactifs.

La conduite, ou l’accompagnement d’un élève conducteur, après avoir fait usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants, est interdite, quelle que soit la quantité absorbée. Plus d'infos

Haut
Boire quand même !
 

Pour ceux qui considèrent que la fête doit rimer avec alcool, il est indispensable de s'organiser afin de ne pas avoir à prendre le volant dans un état incompatible avec la conduite d'un véhicule, "boire ou conduire il faut choisir" reste toujours d'actualité.

Comment s'organiser
Choisir un conducteur désigné ou capitaine de soirée, Sam, avant de partir en soirée ; Sam, c'est celui qui ne boit pas avant et pendant la fête et qui ramène ses amis sains et saufs, et qui de plus pourra continuer à profiter de sa fin de la soirée...
Appeler un taxi
Demander à un proche de venir nous chercher (famille, amis)
Mettre son sac de couchage dans le coffre de la voiture et dormir sur place

Et surtout lorsque l'on est passager, ne pas accepter de rentrer avec un conducteur qui est sous l'effet de l'alcool, en ayant en tête que les conséquences peuvent être dramatiques.

Quelques conseils supplémentaires

L'effet de groupe
L'alcool a pour effet de libérer les inhibitions, il permet de se sentir plus en prise avec les autres.
Le groupe est un élément incontournable de la vie sociale ; il est, dans le cas de pratiques à la marge voire extrêmes, le déclencheur pour certains jeunes qui n'osent pas refuser de boire, de fumer ou de consommer des drogues de peur d'être mis de côté ou mal considérés.
Rester soi-même en affirmant ses choix, sa personnalité et savoir prendre ses distances par rapport à un groupe dont les pratiques ne correspondent pas à ses aspirations personnelles, s'avère positif...

Haut
Traumatisme et vie après l'accident
 

Ils ont eu un accident, ils racontent...

Voir les témoignages

Haut
Livret d'info
 

Voir et télécharger le livret  Jeunes au volant... les principaux facteurs de risques

Haut


  VOIR LES COMMENTAIRES [0] 
  LAISSER UN COMMENTAIRE
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? INFOS LÉGALES CONTACT VERSION MOBILE  
site internet réalisé par Amenothès Conception