Le réseau Information jeunesse vous accueille près de chez vous
Votre email











 selectionner
Stages / Jobs / Emplois | Postuler
Postuler
204
Recherchez une annonce  
Pour consulter les annonces,
cliquez sur un onglet rouge.
 
   
Votre CV
Votre lettre de motivation
Le suivi, la relance
L'entretien
Boite à outils
Réaliser le bon CV, rédiger sa lettre de motivation, assurer le suivi de ses démarches, passer l'entretien, chaque étape nécessite réflexion et méthode.
Votre CV
 

Il n’existe pas de CV idéal ou de CV type, mais des CV adaptés à chaque situation.
Seules quelques minutes seront accordées à la lecture du CV, il faut donc faire un effort important de simplicité, de clarté et de lisibilité. Le recruteur doit trouver l’information qu’il recherche au premier coup d’œil. Il ne doit pas avoir à la chercher.
 


CV formation expériences

Ce modèle de CV est le plus classique. Il se structure par thèmes (formation, expériences, intérêts…) et doit vous présenter, valoriser vos diplômes et vos acquis sans négliger vos centres d’intérêt.

Ce type de CV peut être utilisé pour tout type de recherche (stage, job, alternance, emploi) et tout niveau mais doit cependant être adapté en fonction de chaque poste (ordre des rubriques, compétences et/ou expériences mises en valeur).

Il se construit autour de 4 rubriques essentielles :
- L’état civil 
- La formation
- L’expérience professionnelle 
- Les informations complémentaires (centres d’intérêts, loisirs, autres…)
En dehors de l’état civil qui doit se trouver en haut du CV, l’ordre dans lequel apparaissent les autres rubriques n’est pas figé. Il se fait en fonction de l’importance de la rubrique par rapport au poste visé.

L'état civil
- Prénom NOM
- Adresse
- CP - VILLE
- Téléphone, attention au message du répondeur
- E-mail, à consulter régulièrement, attention à l'adresse qui doit être sobre (éviter les surnoms et les pseudos)
Autres informations possibles : âge, permis et véhicule, mobilité géographique, nationalité

La photo ?
Elle n’est pas obligatoire.
Elle doit être sobre, récente, de bonne qualité pour permettre un passage à la photocopieuse, elle doit être un instrument de valorisation et de personnalisation du CV.

Le titre (projet professionnel ou poste visé)
Il est conseiller d’ajouter une rubrique en haut du CV que l’on nomme projet professionnel ou poste visé. Cela permet de montrer au recruteur où se situe l’objectif du candidat.
A noter : ne jamais utiliser Curriculum Vitae comme titre

La formation
Présenter les formations dans un ordre anti-chronologique (la plus récente en premier) – ne pas oublier l’année en cours. Cette rubrique devra être placée avant celle relative à l’expérience professionnelle si le candidat dispose de peu d’expérience, sinon elle passera au deuxième plan.
Ce qu’il faut indiquer pour
- la formation initiale : année d’obtention, intitulé du diplôme, établissement et si nécessaire, détail de la formation notamment dans le cas d’options ou de spécialités ; inutile de préciser obtention de qui est sous-entendu ;
- la formation continue : année, intitulé de la formation, organisme de formation, durée de la formation.
Il est également possible de préciser toutes les formations qui ont été sanctionnées par l’obtention d’un certificat ou d’un brevet (PSC1, BAFA...).
Il est possible de créer des sous-rubriques informatique et langues qui donneront une indication du niveau de pratique et des acquis. Il n’est pas utile de créer une rubrique spécifique, sauf s’il s’agit d’une spécialité et que le poste visé fait appel à ces compétences.
Pour les langues, il est nécessaire de préciser le niveau, au moyen de critères, tels que notions, moyen, bon, courant, bilingue, ou si des tests tels que le TOEIC ont été passés, d'en préciser le résultat et l’année. Il est également utile de préciser les séjours à l'étranger et leur durée.

L'expérience professionnelle
Les expériences peuvent être présentées de façon anti-chronologique (de la plus récente à la plus ancienne), ou de façon thématique (plus compliquée à mettre en place mais utile pour masquer les trous).
Pour chaque expérience, préciser
- la période et la durée de chaque poste : s'il s'agit de missions de courte durée la date de début (mois/année) et la date de fin (mois/année) ; en revanche vous pouvez, pour les missions longues, indiquer uniquement l’année de début et de fin et la durée totale de l’expérience
- le poste occupé : l’intitulé doit être précis, utiliser une appellation standard
- le nom de l’entreprise ou de l’organisation : pour les grandes organisations il est utile de faire figurer la division ou le département dans lequel le candidat était affecté ; pour les PME il est possible de préciser le secteur d’activité
- les missions et activités principales, si elles présentent un intérêt pour le poste visé : pour cette partie, il est important de faire preuve de capacité d’analyse et d’esprit de synthèse pour résumer en quelques lignes, parfois plusieurs années de travail.
Il est préférable d’utiliser un style télégraphique avec usage de verbes d’action. Dans l’idéal, essayer de reprendre des termes ou mots clés de la fiche du poste.
Conseil : rassembler les expériences similaires pour éviter les répétitions

Les centres d'intérêt
Attention ! Il ne s’agit pas d’une rubrique fourre-tout. Elle est destinée à mentionner la liste des activités extra-professionnelles significatives et qui peuvent servir la candidature : pratique de sport en club, lectures spécialisées, voyages. Il faut toujours avoir à l’esprit que certains recruteurs peuvent partager les mêmes centres d’intérêts que vous. Il faut donc être capable d’argumenter au-delà des généralités. Il ne faut pas vouloir mettre à tout prix quelque chose, au risque de tomber dans des banalités ou d’être mis à mal pendant l’entretien.
La taille de cette rubrique ne doit jamais dépasser celle des autres.
Eviter toute connotation politique ou religieuse.
Se poser la question : est-ce que les éléments cités valorisent ma candidature ?
Ne pas intituler cette rubrique divers, cela est dévalorisant et risquerait de laisser une mauvaise impression.

En bref
Le CV tient en une page (deux pour les plus expérimentés).
Utiliser un papier A4 blanc, non ligné et de bonne qualité (minimum 80 g).
Marquer clairement les différentes rubriques, aérer.
Mettre l’information la plus importante toujours en avant, en premier.
Faire court : paragraphes concis, style télégraphique qui est lisible plus rapidement.
Utiliser des verbes d’action.
Être homogène dans la présentation des activités (si les phrases commencent par des noms verbaux, garder cette présentation jusqu’au bout), être attentif aux alignements et aux fautes d’orthographes.
Eviter de souligner.
Rester positif : éviter les éléments et les tournures à connotation négative.
Ne pas faire usage de mots laissant transparaître une quelconque hésitation ou imprécision.
Eviter les sigles, privilégier un langage simple, universel, afin que tout un chacun puisse comprendre.
Tout ce qui n’apporte pas un plus au CV doit être gommé au profit d’une information plus utile pour le poste visé. Il ne sert à rien d’être exhaustif, par contre, le CV doit être parlant.

Voir les modèles CV formation expériences dans la boite à outils.
 


CV compétences

Ce type de CV permet aux personnes qui disposent de nombreuses expériences, dans un ou plusieurs domaines, de créer une rubrique uniquement consacrée à leurs compétences en fonction du poste qu’elles visent. Il a pour avantage de présenter clairement ses compétences et d’attirer directement le regard sur celles-ci. 

Ce modèle est surtout adapté aux personnes en poste depuis plusieurs années et est idéal pour les personnes qui ont occupé des fonctions différentes du poste recherché.

Ce CV se construit autour de 5 rubriques essentielles :
- L’état civil 
- Les compétences
- L’expérience professionnelle 
- La formation 
- Les informations complémentaires (centres d’intérêts, loisirs, autres…)
L’état civil doit se trouver tout en haut du CV. Il est suivi de la rubrique Compétences. L’ordre dans lequel apparaissent les autres rubriques n’est pas figé, cependant si votre dernière formation date de plusieurs années il est plus logique de trouver l’Expérience professionnelle tout de suite après.

L'état civil
- Prénom NOM
- Adresse
- CP - VILLE
- Téléphone, attention au message du répondeur
- E-mail, à consulter régulièrement, l'adresse doit être sobre, éviter les surnoms et les pseudos
Autres informations possibles : âge, permis et véhicule, mobilité géographique, nationalité

La photo ?
Elle n’est pas obligatoire ; elle doit être sobre, récente, de bonne qualité pour permettre un passage à la photocopieuse ; elle doit être un instrument de valorisation dt de personnalisation du CV.

Le titre (poste visé)
Il est conseiller de l’ajouter en haut du CV. Cela permet de montrer au recruteur où se situe l’objectif du candidat.
A noter : ne jamais utiliser Curriculum Vitae comme titre

Les compétences
Cette rubrique permet au recruteur de consulter rapidement et précisément toutes les compétences que vous pouvez mettre au service de son entreprise. Elle permet également d’éviter les répétitions dans la description des missions lors de postes similaires. Enfin, si vous changer de domaine d’activité, elle permet de faire état de compétences transversales (compétences qui peuvent être transférées d'un secteur d'activité à un autre).
Son contenu doit être adapté en fonction du poste et du type de candidature :
- pour une candidature spontanée, après avoir identifié les besoins d’une structure et le poste qui vous intéresse, dresser la liste des compétences adaptées ;
- en réponse à une offre, à partir de la mission proposée, lister les compétences acquises lors de vos précédentes expériences et qui seront utiles pour le poste visé.

L'expérience professionnelle
Les expériences peuvent être présentées de façon anti-chronologique (de la plus récente à la plus ancienne), ou de façon thématique (plus compliquée à mettre en place mais utile pour masquer les trous).
Pour chaque expérience, préciser :
- la période et la durée de chaque poste : s'il s'agit de missions de courte durée, vous pouvez détailler la période en indiquant mois et année (janvier-mars 2016) ; en revanche vous pouvez, pour les missions longues, indiquer uniquement l’année de début et de fin et la durée totale de l’expérience (2013-2015 / 18 mois)
- le poste occupé : l’intitulé doit être précis, utiliser une appellation standard
- le nom de l’entreprise ou de l’organisation : pour les grandes structures, il est utile de faire figurer la division ou le département dans lequel vous étiez affecté ; pour les PME, il est possible de préciser le secteur d’activité
Conseil : rassembler les expériences similaires pour éviter les répétitions

La formation
Présenter les formations dans un ordre anti-chronologique (la plus récente en premier).
Ce qu’il faut renseigner pour
- la formation initiale : année d’obtention, intitulé du diplôme, établissement et si nécessaire, détail de la formation notamment dans le cas d’options ou de spécialités ; inutile de préciser obtention de qui est sous-entendu ;
- la formation continue : année, intitulé de la formation, organisme de formation, durée de la formation.
Il est également possible de préciser toutes les formations qui ont été sanctionnées par l’obtention d’un certificat ou d’un brevet (PSC1, BAFA...).
Il est possible de créer des sous-rubriques informatique et langues qui donneront une indication du niveau de pratique et des acquis. Il n’est pas utile de créer une rubrique spécifique, sauf s’il s’agit d’une spécialité et que le poste visé fait appel à ces compétences.
Pour les langues, il est nécessaire de préciser le niveau au moyen de critères tels que notions, moyen, bon, courant, bilingue, ou si des tests tels que le TOEIC ont été passés, d'en préciser le résultat et l’année. Il est également utile de préciser les séjours à l'étranger et leur durée.

Les centres d'intérêt
Attention ! Il ne s’agit pas d’une rubrique fourre-tout. Elle est destinée à mentionner la liste des activités extra-professionnelles significatives et qui peuvent servir la candidature : pratique de sport en club, lectures spécialisées, voyages. Il faut toujours avoir à l’esprit que certains recruteurs peuvent partager les mêmes centres d’intérêts que vous. Il faut donc être capable d’argumenter au-delà des généralités. Il ne faut pas vouloir mettre à tout prix quelque chose, au risque de tomber dans des banalités ou d’être mis à mal pendant l’entretien.
La taille de cette rubrique ne doit jamais dépasser celle des autres.
Eviter toute connotation politique ou religieuse.
Se poser la question : est-ce que les éléments cités valorisent ma candidature ?
Ne pas intituler cette rubrique divers, cela est dévalorisant et risquerait de laisser une mauvaise impression.

En bref
Le CV tient en une page (deux pour les plus expérimentés).
Utiliser un papier A4 blanc, non ligné et de bonne qualité (minimum 80g).
Marquer clairement les différentes rubriques, aérer.
Mettre l’information la plus importante toujours en avant, en premier.
Faire court : paragraphes concis, style télégraphique qui est lisible plus rapidement.
Utiliser des verbes d’action.
Être homogène dans la présentation des activités (si les phrases commencent par des noms verbaux, garder cette présentation jusqu’au bout), être attentif aux alignements et aux fautes d’orthographes.
Eviter de souligner.
Rester positif : éviter les éléments et les tournures à connotation négative.
Ne pas faire usage de mots laissant transparaître une quelconque hésitation ou imprécision.
Eviter les sigles, privilégier un langage simple, universel, afin que tout un chacun puisse comprendre.
Tout ce qui n’apporte pas un plus au CV doit être gommé au profit d’une information plus utile pour le poste visé. Il ne sert à rien d’être exhaustif, par contre, le CV doit être parlant.

Voir le modèle CV compétences dans la boite à outils.

 


CV pour l'étranger

Le site  agitateursdemobilite.fr  vous informe.

Haut


  VOIR LES COMMENTAIRES [0] 
  LAISSER UN COMMENTAIRE
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? INFOS LÉGALES CONTACT VERSION MOBILE  
site internet réalisé par Amenothès Conception