Le réseau Information jeunesse vous accueille près de chez vous
Votre email





 selectionner
Lire aussi | Détail article
Aménagement paysager
Aménagement paysager
Ouvriers très polyvalents
207
Recherchez une annonce  
Pour consulter les annonces,
cliquez sur un onglet rouge.
 

A l'évidence, un ouvrier paysagiste doit connaître les végétaux, s'en occuper, assurer leur développement et leur entretien. Compétence au cœur du métier, mais qui est loin d'être la seule. Au gré des chantiers, le paysagiste peut devenir maçon, menuisier, terrassier, conducteur d'engin voire plombier et électricien. Car il y a deux aspects au métier : l’entretien et la création. Et pour ce qui concerne la création, aucun chantier n'est semblable au précédent. «Cela peut aller du petit bout de terrain à aménager à de la voirie en passant par la création d'un arrosage automatique, une terrasse bois, un éclairage, des plantations, un aménagement de cour» énumère Arnaud Paillard, chef de l'entreprise "Parcs et jardins" à Pugey. Une grande capacité d'adaptation est donc demandée aux salariés. «D’un autre côté, cela donne des tâches très diversifiées».
Pour connaître les bases des métiers précités, rien de tel que la pratique. «C'est un métier où l'apprentissage est vraiment la meilleure solution» assure Arnaud Paillard. Emmanuel Delavelle, coordinateur de la section des travaux paysagers au CFA agricole du Doubs, confirme : «Même au CFA, on fait beaucoup de pratique. On profite de nos 3 ha pour faire des exercices concrets. L'aspect théorique lui-même y est abordé dans ces exercices. De cette manière, les élèves comprennent pourquoi ils font du français et des maths».
Côté entretien, des tâches plus routinières mais tout aussi diversifiées : tonte, taille, petit élagage, bêchage, aménagement de massif, ramassage de feuilles, etc. Les cycles végétaux assurent les débouchés. «Du travail, il y en a. Depuis 15 ans que je suis à mon compte, je n'ai pas eu de soucis même si la crise a été difficile pour tout le monde».Golf Clash Hack. Mais les paysagistes ont l'habitude des aléas. Leur occupation dépend des intempéries. «Quand il neige, on peut faire de l'entretien du matériel relate Matthieu, salarié chez Jouffroy paysagiste à Avanne. On travaille moins et on compense lors des périodes où il y a plus de boulot». Il peut aussi arriver que le paysagiste fasse du déneigement.
Evolution récente, le développement durable. «Les particuliers y sont devenus très sensibles et nous demandent d'en tenir compte» assure Arnaud Paillard. Le CFA a réagi en insistant sur ces notions auprès des élèves. Et en créant à la rentrée prochaine une formation spécialisation d'initiative locale “gestion durable du patrimoine paysager végétal en milieu urbain” : «une formation innovante qui aborde des problèmes aussi divers que la gestion des eaux et des déchets, les alternatives aux pesticides ou les plantes indigènes» résume Emmanuel Delavelle.
Et voilà une compétence de plus à mettre au crédit des ouvriers du paysage.

Stéphane Paris

Les salaires
D’après l’Onisep, un ouvrier paysagiste débutant gagne 1200 à 1350 euros brut par mois.

Qualités requises
Sens de l'esthétique, bonne condition physique, aimer le travail en extérieur et en équipe

Principales formations en Franche-Comté
CFA agricole du Doubs, 10 rue François Villon, 25000 Besançon cedex 05 (03 81 41 96 40, www.chateaufarine-formation.net) : CAPA travaux paysagers, brevet professionnel agricole travaux des aménagements paysagers, certificat de spécialisation taille et soins des arbres, brevet professionnel aménagements paysagers, titre homologué jardinier botaniste et, à partir de la rentrée 2011, spécialisation d'initiatve locale «gestion durable du patrimoine paysager végétal en milieu urbain».

CFA agricole du Territoire de Belfort, 95 rue de Turenne, 90300 Valdoie (03 84 58 49 61, www.valdoie.educagri.fr) : brevet professionnel agricole travaux des aménagements paysagers, bac pro aménagements paysagers

CFA agricole du Jura, 614 avenue Edgar Faure, 39570 Montmorot (03 84 87 20 03, www.montmorot.educagri.fr) : certificat d'aptitude professionnelle agricole entretien de l'espace rural

Maison familiale rurale, 70100 Chargey-lès-Gray (03 84 64 80 36, www.mfrchargey.fr) : 4e, 3e, bac pro travaux paysagers, BTSA aménagements paysagers

Afpa, pour la première fois en Franche-Comté, une formation qualifiante d'ouvrier du paysage est accessible en contrat de professionnalisation. Cette formation (accessible niveaux 5e à 3e ou équivalent) proposera plusieurs sessions très prochainement. La formation se déroulera sur le campus Afpa de Grand-Charmont. Infos, www.franche-comte.afpa.fr, 0810 200 513.


  VOIR LES COMMENTAIRES [0] 
  LAISSER UN COMMENTAIRE
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? INFOS LÉGALES CONTACT VERSION MOBILE  
site internet réalisé par Amenothès Conception