Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Votre email











 selectionner
Stages / Jobs / Emplois | Postuler
Postuler
332
Recherchez une annonce  
Pour consulter les annonces,
cliquez sur un onglet rouge.
 
   
Votre CV
Votre lettre de motivation
Le suivi, la relance
L'entretien
Boite à outils
Réaliser le bon CV, rédiger sa lettre de motivation, assurer le suivi de ses démarches, passer l'entretien, chaque étape nécessite réflexion et méthode.
Votre CV
 

Il n’existe pas de CV idéal ou de CV type, mais des CV adaptés à chaque situation.
Seules quelques minutes seront accordées à la lecture du CV, il faut donc faire un effort important de simplicité, de clarté et de lisibilité. Le recruteur doit trouver l’information qu’il recherche au premier coup d’œil. Il ne doit pas avoir à la chercher.
 


CV formation expériences

Ce modèle de CV est le plus classique. Il se structure par thèmes (formation, expériences, intérêts…) et doit vous présenter, valoriser vos diplômes et vos acquis sans négliger vos centres d’intérêt.

Ce type de CV peut être utilisé pour tout type de recherche (stage, job, alternance, emploi) et tout niveau mais doit cependant être adapté en fonction de chaque poste (ordre des rubriques, compétences et/ou expériences mises en valeur).

Il se construit autour de 4 rubriques essentielles :
- L’état civil 
- La formation
- L’expérience professionnelle 
- Les informations complémentaires (centres d’intérêts, loisirs, autres…)
En dehors de l’état civil qui doit se trouver en haut du CV, l’ordre dans lequel apparaissent les autres rubriques n’est pas figé. Il se fait en fonction de l’importance de la rubrique par rapport au poste visé.

L'état civil
- Prénom NOM
- Adresse
- CP - VILLE
- Téléphone, attention au message du répondeur
- E-mail, à consulter régulièrement, attention à l'adresse qui doit être sobre (éviter les surnoms et les pseudos)
Autres informations possibles : âge, permis et véhicule, mobilité géographique, nationalité

La photo ?
Elle n’est pas obligatoire.
Elle doit être sobre, récente, de bonne qualité pour permettre un passage à la photocopieuse, elle doit être un instrument de valorisation et de personnalisation du CV.

Le titre (projet professionnel ou poste visé)
Il est conseiller d’ajouter une rubrique en haut du CV que l’on nomme projet professionnel ou poste visé. Cela permet de montrer au recruteur où se situe l’objectif du candidat.
A noter : ne jamais utiliser Curriculum Vitae comme titre

La formation
Présenter les formations dans un ordre anti-chronologique (la plus récente en premier) – ne pas oublier l’année en cours. Cette rubrique devra être placée avant celle relative à l’expérience professionnelle si le candidat dispose de peu d’expérience, sinon elle passera au deuxième plan.
Ce qu’il faut indiquer pour
- la formation initiale : année d’obtention, intitulé du diplôme, établissement et si nécessaire, détail de la formation notamment dans le cas d’options ou de spécialités ; inutile de préciser obtention de qui est sous-entendu ;
- la formation continue : année, intitulé de la formation, organisme de formation, durée de la formation.
Il est également possible de préciser toutes les formations qui ont été sanctionnées par l’obtention d’un certificat ou d’un brevet (PSC1, BAFA...).
Il est possible de créer des sous-rubriques informatique et langues qui donneront une indication du niveau de pratique et des acquis. Il n’est pas utile de créer une rubrique spécifique, sauf s’il s’agit d’une spécialité et que le poste visé fait appel à ces compétences.
Pour les langues, il est nécessaire de préciser le niveau, au moyen de critères, tels que notions, moyen, bon, courant, bilingue, ou si des tests tels que le TOEIC ont été passés, d'en préciser le résultat et l’année. Il est également utile de préciser les séjours à l'étranger et leur durée.

L'expérience professionnelle
Les expériences peuvent être présentées de façon anti-chronologique (de la plus récente à la plus ancienne), ou de façon thématique (plus compliquée à mettre en place mais utile pour masquer les trous).
Pour chaque expérience, préciser
- la période et la durée de chaque poste : s'il s'agit de missions de courte durée la date de début (mois/année) et la date de fin (mois/année) ; en revanche vous pouvez, pour les missions longues, indiquer uniquement l’année de début et de fin et la durée totale de l’expérience
- le poste occupé : l’intitulé doit être précis, utiliser une appellation standard
- le nom de l’entreprise ou de l’organisation : pour les grandes organisations il est utile de faire figurer la division ou le département dans lequel le candidat était affecté ; pour les PME il est possible de préciser le secteur d’activité
- les missions et activités principales, si elles présentent un intérêt pour le poste visé : pour cette partie, il est important de faire preuve de capacité d’analyse et d’esprit de synthèse pour résumer en quelques lignes, parfois plusieurs années de travail.
Il est préférable d’utiliser un style télégraphique avec usage de verbes d’action. Dans l’idéal, essayer de reprendre des termes ou mots clés de la fiche du poste.
Conseil : rassembler les expériences similaires pour éviter les répétitions

Les centres d'intérêt
Attention ! Il ne s’agit pas d’une rubrique fourre-tout. Elle est destinée à mentionner la liste des activités extra-professionnelles significatives et qui peuvent servir la candidature : pratique de sport en club, lectures spécialisées, voyages. Il faut toujours avoir à l’esprit que certains recruteurs peuvent partager les mêmes centres d’intérêts que vous. Il faut donc être capable d’argumenter au-delà des généralités. Il ne faut pas vouloir mettre à tout prix quelque chose, au risque de tomber dans des banalités ou d’être mis à mal pendant l’entretien.
La taille de cette rubrique ne doit jamais dépasser celle des autres.
Eviter toute connotation politique ou religieuse.
Se poser la question : est-ce que les éléments cités valorisent ma candidature ?
Ne pas intituler cette rubrique divers, cela est dévalorisant et risquerait de laisser une mauvaise impression.

En bref
Le CV tient en une page (deux pour les plus expérimentés).
Utiliser un papier A4 blanc, non ligné et de bonne qualité (minimum 80 g).
Marquer clairement les différentes rubriques, aérer.
Mettre l’information la plus importante toujours en avant, en premier.
Faire court : paragraphes concis, style télégraphique qui est lisible plus rapidement.
Utiliser des verbes d’action.
Être homogène dans la présentation des activités (si les phrases commencent par des noms verbaux, garder cette présentation jusqu’au bout), être attentif aux alignements et aux fautes d’orthographes.
Eviter de souligner.
Rester positif : éviter les éléments et les tournures à connotation négative.
Ne pas faire usage de mots laissant transparaître une quelconque hésitation ou imprécision.
Eviter les sigles, privilégier un langage simple, universel, afin que tout un chacun puisse comprendre.
Tout ce qui n’apporte pas un plus au CV doit être gommé au profit d’une information plus utile pour le poste visé. Il ne sert à rien d’être exhaustif, par contre, le CV doit être parlant.

Voir les modèles CV formation expériences dans la boite à outils.
 


CV compétences

Ce type de CV permet aux personnes qui disposent de nombreuses expériences, dans un ou plusieurs domaines, de créer une rubrique uniquement consacrée à leurs compétences en fonction du poste qu’elles visent. Il a pour avantage de présenter clairement ses compétences et d’attirer directement le regard sur celles-ci. 

Ce modèle est surtout adapté aux personnes en poste depuis plusieurs années et est idéal pour les personnes qui ont occupé des fonctions différentes du poste recherché.

Ce CV se construit autour de 5 rubriques essentielles :
- L’état civil 
- Les compétences
- L’expérience professionnelle 
- La formation 
- Les informations complémentaires (centres d’intérêts, loisirs, autres…)
L’état civil doit se trouver tout en haut du CV. Il est suivi de la rubrique Compétences. L’ordre dans lequel apparaissent les autres rubriques n’est pas figé, cependant si votre dernière formation date de plusieurs années il est plus logique de trouver l’Expérience professionnelle tout de suite après.

L'état civil
- Prénom NOM
- Adresse
- CP - VILLE
- Téléphone, attention au message du répondeur
- E-mail, à consulter régulièrement, l'adresse doit être sobre, éviter les surnoms et les pseudos
Autres informations possibles : âge, permis et véhicule, mobilité géographique, nationalité

La photo ?
Elle n’est pas obligatoire ; elle doit être sobre, récente, de bonne qualité pour permettre un passage à la photocopieuse ; elle doit être un instrument de valorisation dt de personnalisation du CV.

Le titre (poste visé)
Il est conseiller de l’ajouter en haut du CV. Cela permet de montrer au recruteur où se situe l’objectif du candidat.
A noter : ne jamais utiliser Curriculum Vitae comme titre

Les compétences
Cette rubrique permet au recruteur de consulter rapidement et précisément toutes les compétences que vous pouvez mettre au service de son entreprise. Elle permet également d’éviter les répétitions dans la description des missions lors de postes similaires. Enfin, si vous changer de domaine d’activité, elle permet de faire état de compétences transversales (compétences qui peuvent être transférées d'un secteur d'activité à un autre).
Son contenu doit être adapté en fonction du poste et du type de candidature :
- pour une candidature spontanée, après avoir identifié les besoins d’une structure et le poste qui vous intéresse, dresser la liste des compétences adaptées ;
- en réponse à une offre, à partir de la mission proposée, lister les compétences acquises lors de vos précédentes expériences et qui seront utiles pour le poste visé.

L'expérience professionnelle
Les expériences peuvent être présentées de façon anti-chronologique (de la plus récente à la plus ancienne), ou de façon thématique (plus compliquée à mettre en place mais utile pour masquer les trous).
Pour chaque expérience, préciser :
- la période et la durée de chaque poste : s'il s'agit de missions de courte durée, vous pouvez détailler la période en indiquant mois et année (janvier-mars 2016) ; en revanche vous pouvez, pour les missions longues, indiquer uniquement l’année de début et de fin et la durée totale de l’expérience (2013-2015 / 18 mois)
- le poste occupé : l’intitulé doit être précis, utiliser une appellation standard
- le nom de l’entreprise ou de l’organisation : pour les grandes structures, il est utile de faire figurer la division ou le département dans lequel vous étiez affecté ; pour les PME, il est possible de préciser le secteur d’activité
Conseil : rassembler les expériences similaires pour éviter les répétitions

La formation
Présenter les formations dans un ordre anti-chronologique (la plus récente en premier).
Ce qu’il faut renseigner pour
- la formation initiale : année d’obtention, intitulé du diplôme, établissement et si nécessaire, détail de la formation notamment dans le cas d’options ou de spécialités ; inutile de préciser obtention de qui est sous-entendu ;
- la formation continue : année, intitulé de la formation, organisme de formation, durée de la formation.
Il est également possible de préciser toutes les formations qui ont été sanctionnées par l’obtention d’un certificat ou d’un brevet (PSC1, BAFA...).
Il est possible de créer des sous-rubriques informatique et langues qui donneront une indication du niveau de pratique et des acquis. Il n’est pas utile de créer une rubrique spécifique, sauf s’il s’agit d’une spécialité et que le poste visé fait appel à ces compétences.
Pour les langues, il est nécessaire de préciser le niveau au moyen de critères tels que notions, moyen, bon, courant, bilingue, ou si des tests tels que le TOEIC ont été passés, d'en préciser le résultat et l’année. Il est également utile de préciser les séjours à l'étranger et leur durée.

Les centres d'intérêt
Attention ! Il ne s’agit pas d’une rubrique fourre-tout. Elle est destinée à mentionner la liste des activités extra-professionnelles significatives et qui peuvent servir la candidature : pratique de sport en club, lectures spécialisées, voyages. Il faut toujours avoir à l’esprit que certains recruteurs peuvent partager les mêmes centres d’intérêts que vous. Il faut donc être capable d’argumenter au-delà des généralités. Il ne faut pas vouloir mettre à tout prix quelque chose, au risque de tomber dans des banalités ou d’être mis à mal pendant l’entretien.
La taille de cette rubrique ne doit jamais dépasser celle des autres.
Eviter toute connotation politique ou religieuse.
Se poser la question : est-ce que les éléments cités valorisent ma candidature ?
Ne pas intituler cette rubrique divers, cela est dévalorisant et risquerait de laisser une mauvaise impression.

En bref
Le CV tient en une page (deux pour les plus expérimentés).
Utiliser un papier A4 blanc, non ligné et de bonne qualité (minimum 80g).
Marquer clairement les différentes rubriques, aérer.
Mettre l’information la plus importante toujours en avant, en premier.
Faire court : paragraphes concis, style télégraphique qui est lisible plus rapidement.
Utiliser des verbes d’action.
Être homogène dans la présentation des activités (si les phrases commencent par des noms verbaux, garder cette présentation jusqu’au bout), être attentif aux alignements et aux fautes d’orthographes.
Eviter de souligner.
Rester positif : éviter les éléments et les tournures à connotation négative.
Ne pas faire usage de mots laissant transparaître une quelconque hésitation ou imprécision.
Eviter les sigles, privilégier un langage simple, universel, afin que tout un chacun puisse comprendre.
Tout ce qui n’apporte pas un plus au CV doit être gommé au profit d’une information plus utile pour le poste visé. Il ne sert à rien d’être exhaustif, par contre, le CV doit être parlant.

Voir le modèle CV compétences dans la boite à outils.

 


CV pour l'étranger

Le site  agitateursdemobilite.fr  vous informe.

Haut
Votre lettre de motivation
 

Pour un job sans expérience

Vous êtes étudiant et recherchez un job pour financer vos études ou arrondir vos fins de mois. Problème, vous n’avez aucune expérience et ne savez pas comment rédiger votre lettre de motivation. Que faut-il mettre en valeur pour décrocher un petit boulot ? Voici quelques conseils pour vous aider dans votre démarche.

Comme pour n’importe quelle lettre de motivation vous devez indiquer vos coordonnées, le nom et l’adresse du destinataire, l’objet du courrier, le lieu et la date.
Faites court : dix lignes sont suffisantes pour ce type de lettre.

L'accroche
En tout premier lieu, indiquez très clairement vos dates de disponibilité et vos horaires. En matière de petits boulots, cette précision est déterminante.

Les paragraphes
Pour ce type de lettre, un seul paragraphe peut suffire, il n’est pas indispensable d'en consacrer un à l’organisme. A vous de juger, selon la situation, si cela peut apporter une plus value à votre candidature ou si cela est superflu.

Témoignez de votre sérieux et de votre volonté de travailler. Vous n’avez peut-être pas encore d’expérience mais vous avez des savoir-être (ou qualités personnelles) qui peuvent être tout aussi importants.

Même s’il ne s’agit pas d’une recherche aussi poussée que pour un emploi, vous pouvez cependant mettre en avant des arguments. Ainsi, il peut être primordial de posséder le permis de conduire, de pratiquer certaines activités sportives ou activités artistiques surtout pour des jobs en animation. Vous pouvez également maîtriser des outils informatiques ou des langues étrangères.

Conclure
Terminez par une formule de politesse. Sachez rester simple : « Je vous prie de recevoir, Monsieur le Directeur, mes sincères salutations ».

Conseil : Pour certains jobs (dans la vente ou la restauration par exemple), les employeurs apprécient que le CV et la lettre de motivation soient remis en main propre.
 


Pour un stage, un emploi, un contrat en alternance

La lettre de motivation est un outil complémentaire au CV.
Elle n’est pas construite de la même manière et n’a pas le même objectif : le CV fait état de votre profil, la lettre doit montrer que les activités de la structure visée sont en adéquation avec votre profil.

Les conseils qui suivent pour écrire une lettre de motivation, restent très généraux. Ils ne donneront pas de phrases-type car il n’existe pas de modèle idéal ou de recette miracle. Il est très important que cette lettre reflète votre personnalité.

Au niveau de son contenu, la lettre s’apparente à une publicité. Le candidat se vend (travail, compétences) et doit donner au recruteur l’envie de le rencontrer. La lettre fonctionnera si vous prouvez au lecteur que vous vous intéressez réellement à son entreprise. Il est donc important de citer le nom de la structure et de personnaliser la lettre.
Il est également fondamental de choisir le bon destinataire et de lui adresser nominativement le courrier. N’hésitez pas à appeler les structures pour que l’on vous communique le nom et le poste de la personne à qui il faut envoyer votre candidature. Veillez à bien orthographier le nom du destinataire. Si vous ne parvenez pas à obtenir ces informations, adresser votre lettre à « Madame, Monsieur, ».
Astuce : voir le modèle de lettre dans la boite à outils

La forme
L’entête comporte quatre éléments : vos coordonnées, l’objet du courrier, le lieu et la date, le nom et l’adresse du destinataire.
Le corps du texte couvre 50 % à 60 % de la hauteur de la feuille.
La signature est obligatoirement placée en fin de texte. En France, la tradition veut qu’elle se place en bas à droite.
Conseil : l’objet de la lettre doit préciser le poste pour lequel vous postulez ; dans tous les cas, ne jamais indiquer lettre de motivation.

Le contenu
Il faut prouver chaque argument avancé (comme une démonstration en mathématiques). Rien ne doit être laissé au hasard. Chaque mot devra être choisi scrupuleusement.

De manière traditionnelle, la lettre est constituée d’une accroche et de trois paragraphes.

- L'accroche
En deux ou trois lignes, précisez le cadre dans lequel intervient votre candidature (réponse à une annonce, candidature spontanée, recherche d’un apprentissage, stage). Il ne s’agit pas de répéter l’objet de la lettre mais de le préciser. Dans le cadre d’un stage ou d’un contrat en alternance, vous pouvez par exemple en préciser la durée et la période. Pour un emploi, votre disponibilité.
Il est important de se démarquer et d’être innovant pour accrocher votre lecteur. Eviter les phrases du type Actuellement étudiant en, Diplômé de, que l’on retrouve dans de nombreuses lettres.
Conseil : n’hésitez pas à rédiger cette phrase d’introduction une fois votre lettre terminée.

- L'organisme
Dans cette partie, on ne parle que de l’organisme, de ses activités. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il faut se renseigner sur la structure ; accrocher le recruteur c'est montrer que vous connaissez les activités, les services.

- Le candidat 
Présenter vos profil, parcours et projet professionnel. Mentionnez vos compétences et qualités, ce que vous avez déjà effectué par le passé (sélectionner certains points du CV, pas tous !). Les justifier et les argumenter.

- La collaboration (facultatif)
Ce paragraphe aborde de façon logique l’avenir entre l’organisme et le candidat ; ce que chacun peut apporter à l'autre. Savoir rester modeste ! Faire attention aux banalités !

Dans la mesure du possible, les paragraphes devront être équilibrés.

Conclure en 2 étapes indispensables
- Proposer un rendez-vous, un entretien, un échange... être opportuniste mais ne pas se mettre en position d’attente, et évitez les formules banales.
- Une formule de politesse simple : Je vous prie de recevoir, Monsieur le Directeur ou Madame la Directrice, mes sincères salutations.


Répondre à une annonce ou rédiger une candidature spontanée
Pour répondre à une annonce, il faut établir des correspondances entre le profil demandé et son profil personnel de candidat ; entre ce qui est exigé et/ou demandé et ce que je connais et/ou je maîtrise et également les occasions où je l'ai mis en pratique.

Exemple : Vous recherchez une personne maîtrisant des logiciels en infographie. Mon expérience au service communication de l’entreprise X m’a permis d’utiliser des logiciels tels que Dreamweaver et InDesign.

S'il manque des éléments au profil et pour éviter que cela soit perçu comme un point négatif à la candidature, réfléchir à comment pallier ce problème, quoi mettre en avant pour compenser.

Pour une candidature spontanée, la lettre ne diffère pas de celle de la réponse à une annonce d’un point de vue structurel. Par contre, sa préparation demandera plus de temps. Effectivement, il faut se renseigner sur l’entreprise, ses activités, ses besoins, ses projets… (encore plus que pour une réponse à une offre) afin d’orienter la candidature sur les besoins de l’entreprise.
Il faut veiller à utiliser le jargon de l’entreprise. L’utilisation de certains mots clés est essentielle. Dans tous les cas, ne jamais dire : je recherche n’importe quel poste ou je suis prêt à accepter tout type de travail. Il est préférable de viser un domaine particulier et si les besoins de l’entreprise ne correspondent pas à votre demande, le recruteur pourra peut-être vous proposer un autre poste.

Pour un stage, préciser le type de mission que vous souhaitez réaliser.

Quelques règles de bon sens
La lettre de motivation tiendra sur une seule page avec un corps de texte de 20 lignes (en moyenne).
Le papier utilisé sera classique, blanc et de bonne qualité.
Si elle est manuscrite, le stylo utilisé sera impérativement bleu ou noir.
Être rigoureux pour les marges (celles-ci peuvent être de taille égale ou sinon, préférez une grande marge à gauche et une plus petite à droite).
La clarté et la lisibilité de la lettre faciliteront sa compréhension et l’envie du recruteur de la lire.
Faire attention à l’orthographe et à la syntaxe. Adopter un style dynamique en rédigeant des phrases courtes.
Être positif, sûr de soi. Ne pas laisser transparaître d’hésitation ou de flou.
Bannir toute notion d’affect.
Attention aux maladresses.
Ne jamais agrafer la lettre au CV.
Présenter la lettre sur le CV, pliés ensemble.

En bref
C’est bien la lettre qui fait lire votre CV et non l’inverse.
Certains recruteurs affirment qu’une lettre de motivation bien rédigée fait la différence lorsque deux CV sont d’intérêt équivalent. En revanche, une lettre trop banale ne donne pas envie de lire le CV qui est joint.
Le candidat dispose en moyenne de quelques minutes pour convaincre, lecture de la lettre et du CV compris !

Quelques exemples d'erreurs à éviter
Banalités, tournures négatives, langage familier... ; quelques exemples :
- La renommée de votre entreprise…
- Ce stage me permettrait à coup sûr d’enrichir mon expérience.
- Votre offre colle parfaitement à mon profil.
- Je réponds à votre offre car les différentes missions que vous mettez en avant m’intéressent tout particulièrement et correspondent entièrement à mes attentes personnelles.
- J’ai acquis un début d’expérience.
- Ce stage me permettrait d’acquérir une expérience professionnelle correspondant à mes attentes.
- Dans l’espoir que ma candidature retienne votre attention…
- Vous pouvez m’appeler.

 


Pour une formation en alternance

Vous souhaitez poursuivre votre formation en alternance. Dans ce cas, deux lettres de motivation pourront vous être demandées : une pour trouver une structure d’accueil, une seconde pour intégrer la formation.
En ce qui concerne la lettre pour la structure, consulter la partie Pour un stage, un emploi, un contrat en alternance.
Pour la formation voici quelques conseils.
La forme de la lettre reste classique, vous devez indiquer vos coordonnées, l’objet du courrier, le lieu et la date, le nom et l’adresse du destinataire (ici l’organisme de formation, toutes les coordonnées nécessaires sont normalement indiquées sur le dossier d’inscription).
La taille de la lettre sera d’une page si aucune autre indication n’est donnée dans le dossier d’inscription.

Trois éléments essentiels pour écrire cette lettre
- présenter votre projet professionnel,
- présenter la formation que vous souhaitez intégrer,
- montrer que vous êtes un candidat sérieux et motivé.

Votre projet professionnel
Vous devez montrer aux responsables de la formation que votre projet professionnel est réfléchi, que vous savez déjà quel métier vous souhaitez exercer.

La formation
Pourquoi avez-vous choisi cette formation en particulier ? Que va-t-elle vous apporter ? Pourquoi est-elle intéressante pour vous ?
Il est important de montrer que vous vous êtes déjà renseigné sur le contenu de la formation et sur les débouchés qu’elle offre. Vous pouvez, par exemple, présenter les matières qui vous intéressent le plus et qui sont les plus en lien avec le métier que vous souhaitez exercer.

L'alternance et vous
Parler de l’alternance. Pourquoi ce choix d’études ? Pourquoi êtes-vous un bon candidat pour cette formation ? Quelles sont les qualités, les compétences que vous possédez et qui vous permettront de la mener à son terme ?
Les études en alternance présentent des aspects positifs, elle vous apporte une expérience professionnelle et vous êtes rémunéré-e. Cependant, il ne faut pas négliger les autres aspects, vous devez montrer que vous en êtes conscient et suffisamment motivé pour les surmonter : une formation en alternance demande beaucoup de travail personnel pour obtenir le diplôme ; l’entreprise d’accueil n’est pas toujours proche de l’établissement de formation et les trajets peuvent être fatigants, etc.

Conclure
La lettre se termine par une formule de politesse.
Sachez rester simple : Je vous prie de recevoir, Monsieur le Directeur, mes sincères salutations.

 

Haut
Le suivi, la relance
 

Que ce soit pour un emploi, un stage, un contrat en alternance, toute recherche demande rigueur, organisation et persévérance. Voici quelques conseils simples pour une organisation efficace.

Archives
Créer un dossier Recherche (idéalement sur ordinateur). Vous y archiverez l’ensemble des documents qui concernent votre recherche : CV, lettres de motivation, annonces, tableau de suivi, etc.

Suivi
Il est important de garder une trace de chaque candidature envoyée. Pour cela vous pouvez créer un tableau de bord sous Excel et conservez les éléments les plus importants de votre candidature : date d’envoi, coordonnées de la structure et de la personne contactée...
De cette manière, vous éviterez notamment de postuler deux fois au même endroit et ne serez pas pris au dépourvu si une structure vous rappelle (vous saurez immédiatement de qui il s’agit et de quelle offre on vous parle). Il est important d’être organisé, le recruteur le ressentira.

Astuce : voir le modèle de tableau de bord dans la boite à outils ; il s'agit d'un outil simple permettant de tracer vos démarches en inscrivant à chaque fois les informations utiles ; n’hésitez pas à modifier ce document pour l’adapter à votre situation.

Relance
Pourquoi  et quand ?
Le fait de relancer un recruteur permet de montrer votre intérêt et votre motivation pour le poste : vous êtes acteur de votre recherche et n’attendez pas d’être recontacté.
Vous pouvez relancer les structures après une dizaine de jours lorsque vous avez postulé par courrier, une semaine pour un e-mail.

Comment ?
Si vous possédez la ligne directe du responsable du recrutement, relancer par téléphone est la meilleure solution. Vous pouvez également effectuer votre relance par e-mail. Dans tous les cas, vous devez rester courtois.
Le téléphone permet un contact plus personnel. En revanche, il est souvent plus difficile de joindre votre interlocuteur (barrage des secrétaires, personne non disponible...). Pour être efficace, il ne faut pas hésiter à rappeler plusieurs fois si nécessaire.
L’e-mail présente l’avantage de ne pas déranger la personne qui vous lit. Votre interlocuteur sera alors peut-être plus réceptif.

Que dire ?

Présentez-vous et expliquez que vous avez envoyé votre candidature, à telle date, en précisant le poste concerné (il y a peut-être plusieurs recrutements en cours).
Parlez de vous brièvement (pendant 30 secondes au téléphone ou 5 lignes pour un e-mail) et réaffirmez votre intérêt pour le poste.
Vous pouvez également vous renseigner sur le processus et la durée de recrutement.
En revanche, n’insistez jamais outre mesure et n’invoquez pas la nécessité de trouver un emploi.
En résumé, pensez aux trois mots-clés suivants : politesse, pertinence, tact.

Haut
L'entretien
 

Préparer son entretien
Relisez l’annonce et votre lettre de motivation.
Préparez les questions à poser, les arguments à développer.
Réfléchissez aux questions déstabilisantes qui pourraient vous être posées et préparer vos réponses. Consultez à nouveau le site Internet de l’organisme pour avoir bien en mémoire ses différentes activités.

Le jour " J "
Soignez votre tenue : optez pour une tenue simple et dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Il faut également respecter le code vestimentaire de votre métier. Chaque secteur professionnel à ses règles ; vos interlocuteurs doivent pouvoir vous imaginer à leurs côtés.
La ponctualité est de mise, il faut donc anticiper votre déplacement, surtout si vous ne savez pas où vous devez vous rendre. Il ne faut pas hésiter à effectuer le trajet au préalable. Présentez-vous à l’accueil 5 minutes minimum avant le début de l’entretien.
Démarche, poignée de main, regard, sourire sont autant d’éléments qui laisseront transparaître votre motivation, votre dynamisme et votre détermination. De la même manière votre gestuelle traduira votre décontraction : l’image compte autant que les mots.

Quelques conseils
Pensez à dire bonjour. Cela peut paraître évident mais le stress peut vous faire perdre vos moyens et vous faire oublier les règles de base.
Ne vous asseyez pas tant que personne ne vous l’a pas proposé. Tenez-vous droit et ne croisez ni les bras, ni les jambes (position fermée).
Regarder votre interlocuteur droit dans les yeux, sans le fixer de manière excessive.
Prévoyez de quoi prendre des notes. Vérifiez que votre stylo fonctionne. Attention à ne pas mâchouiller votre stylo et à ne pas l’agiter.
Ne monopolisez pas la parole. Soyez synthétique dans vos réponses.
Restez calme, confiant et positif.
N’ayez pas peur du silence, il vaut mieux rester silencieux que de parler de choses insignifiantes.
Respirez à fond pour contrôler le stress.

Liste non exhaustive des questions fréquemment posées en entretien
Parlez-moi de vous.
Pourquoi avoir répondu à notre offre d'emploi ?
Pourquoi pensez-vous convenir pour ce poste ?
Quelle est votre formation ?
Quelles sont vos expériences dans ce domaine ?
Pourquoi avez-vous quitté votre dernier employeur ?
Quels sont vos objectifs à moyen terme / à long terme ?
Que pensez-vous nous apporter ?
Pourquoi devrions-nous vous choisir vous ?
Quel type de difficultés avez-vous du mal à surmonter ?
Que pensez-vous de vos supérieurs ?
Que feriez-vous à leur place ?
Pour vous, quel doit être le travail d'un responsable ?
Comment voyez-vous le poste que nous vous proposons ?
Qu’avez-vous le plus et le moins aimé dans votre dernier poste?
Avez-vous répondu à d'autres offres ?
Quel est votre plus grand défaut ?
Quelle est votre plus grande qualité ?
Quelles sont vos prétentions de salaire ?
Avez-vous des questions ?

Conseil : pour préparer vos réponses, mettez-vous à la place du recruteur et demandez-vous ce qu’il cherche réellement à savoir ; par exemple, lorsqu’un employeur vous demande quelles étaient vos relations avec vos anciens supérieurs, évidemment il ne faut en aucun cas les dénigrer !

Conclure
Il est important de rappeler votre motivation pour le poste. A candidature égale, le candidat le plus motivé est celui qu’on retient.
Si le recruteur n’a pas abordé la question, vous pouvez prendre l’initiative du prochain contact, de sa date et même de sa forme.
N’oubliez pas de remercier votre interlocuteur de vous avoir reçu.
Conseils : ne relâcher pas votre attention, pensez à dire au revoir

Les remerciements
2 à 4 jours après l’entretien, vous pouvez effectuer une nouvelle relance auprès du responsable du recrutement. Elle se fera sous la forme d’un courrier ou d’un e-mail, de dix ou quinze lignes maximum :
- pour le remercier de vous avoir reçu ;
- pour reformuler les points forts évoqués en entretien ; vous montrez ainsi que vous avez bien compris les exigences liées au poste ;
- pour donner un éventuel complément d’information ;
- enfin et surtout pour réaffirmer votre intérêt pour le poste.

Pour s'entraîner
L'Apec propose un simulateur d'entretiens d'embauche en ligne, plus d'infos

Plus d'infos
Les conseils et les règles à respecter
Déroulement de l’entretien
Entretien d’embauche, 10 questions pièges
 

Haut
Boite à outils
 

Dans cette boite à outils vous avez accès à :

  • Des modèles de CV,
  • Une trame pour rédiger votre lettre de motivation,

ces outils sont proposés en format Pdf à consulter et à imprimer afin de disposer de bases pour réaliser vos CV et lettre de motivation.
 

  • Un tableau de bord pour effectuer le suivi de vos démarches de recherche de stages, de jobs ou d'emploi,

cet outil proposé en format Excel peut être téléchargé afin d'être modifié.

 


CV-lettre

Voir et imprimer le modèle


CV formation expériences
Lorsqu'on est en cours de formation

Voir et imprimer le modèle

Lorsqu'on travaille

Voir et imprimer le modèle


CV compétences

Voir et imprimer le modèle


Lettre de motivation

Voir et imprimer le modèle


Tableau de bord

Voir et télécharger le modèle modifiable

Haut


  VOIR LES COMMENTAIRES [0] 
  LAISSER UN COMMENTAIRE
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? INFOS LÉGALES CONTACT VERSION MOBILE  
site internet réalisé par Amenothès Conception